← Retour | Anges | Diaboliques | Dragons | Monde
©2017 Amélie Hutt.

Dragonnets

Pouvoirs:

Ils sont capables de changer de forme, se transformant en créatures serpentines couvertes de fourrure capables de flotter dans les airs.
La plupart des Dragonnets n’aiment pas cette transformation, qui les rend assez petits et vulnérables. Ils évitent de changer de forme dans la mesure du possible sauf dans leurs temples, où la transformation est parfaitement acceptée et où ils peuvent passer du temps à socialiser ensembles sous forme de serpent. C’est l’endroit pour montrer de l’affection également.
Tous les Dragonnets ne naissent pas avec la capacité de se transformer en serpent volant. Ceux qui sont nés sans font partie d’une classe inférieure qu’on appelle les Dépourvus.

Passé:

Autrefois, les Dragonnets pouvaient prendre la forme de créatures formidables, de vrais Dragons d’une dizaine de mètres de long munis de griffes aussi longues que des doigts et parfois d’une tête de la taille d’un lit.
Ces pouvoirs se sont affaiblis avec le temps et à présent leurs transformations atteignent 2m de longueur en moyenne (parfois plus). La tête du serpent a souvent la taille de celle d’un chat et y ressemble beaucoup, parfois en plus allongée. Les pattes postérieures sont atrophiées et devenues inutiles. Ils ont cependant conservé la capacité de se déplacer dans les airs à toute vitesse, un avantage non négligeable qu’ils utilisent pour fuir ou pour faire mouliner leur épée à haute vélocité.

Les Denjeonics:

Les Dragons du Sud Denjeonics étaient autrefois des esclaves des Dragons Côtiers. à cause de cette oppression prolongée, ils ont depuis longtemps perdu la capacité de se transformer. Ils fuirent autrefois leurs maîtres vers les contrées sauvages de l’Ouest, se séparant une première fois en fondant les royaumes du Nord Denjeonic. Plusieurs générations plus tard, les royaumes étaient devenus trop divisés et violents. Certains ont fui à nouveau, cette fois vers le Sud Ouest, où ils rencontrèrent les Diaboliques Astoriens. C’est cette rencontre des cultures qui a fondé la République du Sud Denjeonic. Les Dragonnets du Sud Dengeonics sont une civilisation qui a longtemps été épargnée par la propagande Angélique dû à leur proximité géographique avec les territoires Astoriens (et leur influence culturelle). Les Diaboliques, au fil du temps, leur apportèrent l’écriture et la comptabilité, permettant à leur société de se développer plus rapidement que leurs voisins belliqueux. Malgré l’absence de pouvoirs magiques et de transformation, ces Dragonnets autrefois esclaves ont surpassé leurs ancêtres en terme d’éducation, de savoir et de progrès civil. Ce sont aujourd’hui de grand marchands et des voyageurs aventureux.

Le présent:

La plupart des Dragonnets du littoral, contrairement aux habitants du Sud Dengeonic, ont aujourd’hui perdu contrôle de leur destinée et de leurs nations. De nombreux leaders sont désormais couplés à des Anges conseillers auxquels ils obéissent dû à la peur qui leur est inspirée et à leur manque d’anticipation. Ils ont perdu leurs anciens et leurs sages. Ralentis par les Anges, ils n’ont pas pu développé d’écriture et sont extrêmement divisés. Ils craignent et vénèrent les Anges comme une race supérieure, comme leurs protecteurs, et ce tout spécialement dans le Drazer, le Myader et toute la région du littoral.
Abai

Abaï

Extrait de la BD imprimée seulement:

Cette noble dame aux grandes ambitions et à la volonté de fer n’est autre que la mère de Ravan, un fils qu’elle n’a jamais reconnu. En effet, Abaï souffre d’une maladie génétique qui a pour effet de déformer dramatiquement son apparence de Dragon. Cette condition très rare, peu connue et potentiellement très dangereuse peut la tuer à tout instant et, en conséquence, la disqualifier au règne et à la dynastie qu’elle aspire à fonder.
Lorsque son nouveau-né montra les premiers signes de la même maladie, Abaï s’en détacha et l’abandonna, prête à tout pour dissimuler sa tare au reste de la société. C’est devenu un secret de Ravan également, qui ne se transforme jamais en public.

Abaï règne à présent dans le Dengeon Nord où la vaste majorité des Dragonnets sont nés dépourvus de l'habileté de se transformer en créature. Là-bas, elle n’est jamais forcée d’exhiber sa transformation hideuse.
Elle a mis son petit-fils, Aaron, un Dépourvu, sur le trône du Dengeon Nord.
Eithne

Eithne aka La Graïnne

Connue pour terrifier les Dragonnets aux alentours de Tumpestre, elle prétend en savoir pas mal sur les Anges et sur la façon de les capturer.
Extraordinairement, Eithne est née d’une mère Dragonne et du plus ancien des Diaboliques Proteusien, Proteus, faisant d’elle un hybride très puissant. Equipée du meilleur des deux mondes, elle est capable de se transformer en bête comme sa mère et se régénère rapidement comme les Proteusiens.
Son apparence bestiale est un mélange des caractéristiques félines des Dragonnets et des anciennes créatures Proteusiennes, qui étaient souvent aquatiques jadis.

Eithne est capable de manier les épées magiques des Dragonnets et de faire un peu de magie. En revanche, du fait de son sang Dragon, elle est incapable d’utiliser les épées Hylozoformes des Anges.

Elle a été vue dans les environs de Crestenoire par le passé.

Citation Notoire:

“Aucun Ange ne m’échappe indemne.”
Glokkhios

Glokkhios

Il représente la République Dengeonic du Sud au côté d’Evadrion lors des négociations au sujet de la passation des pouvoirs de Métatron.
Ce Dragonnet est un des rares individus capables de transformation qui vivent parmi les Dépourvus de cette région sans les juger aucunement comme une catégorie d’hommes inférieurs. Il est né à Legall, la capitale du Sud Denjeonic, et son travail est de parler pour un des mystérieux leaders de la Fraternité Marchande.
Kore

Kore

à une époque où les Diaboliques étaient encore tolérés parmis la population Dragonne, Kore a donné naissance à Eithne avec un Proteusien qui n’était autre que Proteus.
Méconnu dans son village de pêcheurs, le plus ancien des Diaboliques sur terre était adressé comme un sombre druide et un soigneur, quelqu’un capable de pouvoirs incompréhensibles mais bénéfiques pour la communauté.

Les Heytoriens eux aussi passaient régulièrement parmi ces villages où ils apportaient médecine et remèdes en échange d’un abris, de services ou de produits divers.
Kore est respectée elle aussi et lorsque les Anges arrivent pour changer la donne, elle est autorisée à rester et à conserver sa position. Son compagnon et sa fille, en revanche, sont forcés de disparaître.
Laig

Laïg

Un Dragonnet de Tumpestre qui travaille sous les ordres de Mazer. Il est jeune et en bonne santé, enthousiaste et comme la plupart des gens des Dragonnets locaux de sa génération, il est terrifié par la Graïnne, épaté par les Anges et n’a jamais entendu parler des Diaboliques. Il n’a même pas vu celui qui est censé être à la cours de son seigneur Ravan.

Citation Notoire:

“Je m’appelle Laïg. Pitié, ne me tuez pas.”
Mazer

Mazer

Un Dépourvu qui fait le sale boulot pour Ravan. Mazer n’est pas originaire de Tumpestre, il a suivi Ravan dans toutes ses campagnes de guerre et fait entièrement confiance à l’intuition et l’intelligence de son maître. Mazer apprécie également le respect que Ravan montre pour les Dépourvus tels que lui.
Mordigor

Mordigor, seigneur de Crestenoire

Mordigor règne sur une petite région au Sud-Est de Tumpestre dénommée la Cercène. C’est le seigneur de Crestenoire, près de la citadelle d’Enneth.

Sa réputation est sombre auprès du reste des Dragons et notamment pour le fait qu’il encourage de bonnes relations avec la population d’Enneth, formée principalement d’Heytoriens et d’Anges renégats (ou pire). C’est aussi un des rares Dragons ayant appris à lire et à écrire auprès des Heytoriens. Il pose un danger de part son éducation.

Comme Ravan, il refuse de se soumettre à l’autorité des Anges.
Ravan

Ravan, seigneur de Tumpestre

Aussi connu sous le surnom de La Tempête, Ravan est fameux pour s’être élevé d’enfant de rues à seigneur Dragon à force de bataille et de guerre, et notamment en arrachant la forteresse de Tumpestre, réputée imprenable, à ses propriétaires.
Une rumeur court comme quoi Ravan serait un Dépourvu (un Dragon incapable de se transformer et incapable de magie). Ces rumeurs ont émergées du fait qu’il ne s’est jamais transformé en public et par son respect inhabituel pour les Dragons de seconde classe.

Contenu de la version imprimée seulement:

La raison de son comportement vient d’une maladie génétique héritée de sa mère biologique, Abaï (qui l’a renié), une maladie qui atteint sa forme de serpent. Ravan confie à Eithne que ce secret est aussi un atout dont il préserve la surprise pour un moment stratégique. Il refuse de lui montrer sa transformation quand elle lui en fait la demande.

Malgré la réputation infâme de Eithne, Ravan trouve la Graïnne très captivante et semble apprécier sa compagnie.

Citation Notoire:

“Erh… Cette bande de psychopathes...”
Tristan

Tristan

Un Dragonnet soldat très musclé et, comme la plupart d’entre eux, il lui manque un morceau de nez et une dent ou deux.
Heureusement pour lui, il manque également de finesse d’esprit.